Un lieu, un ecrivain: Le Cuba de Zoé Valdés: La douleur de l’exile. Por Claude Fouquet.

Le Cuba de Zoé Valdés: La douleur de l’exile, en Les Echos.

2 respuestas para “Un lieu, un ecrivain: Le Cuba de Zoé Valdés: La douleur de l’exile. Por Claude Fouquet.”

  1. Il est bien etonnant cet article car il reflete la vie de plus de 3 millions de cubains vivant dans l’exile. Dans l’amertume de cet exile injuste il demeure encore une question dans le plus profond de mes vieilles neurones: Que pense-t-il notre peuple a l’interieur du pays de tout ce qui se passe avec nous? Est-ce qu’il y a une conscience reelle de ce drame de la part de nos copains? J’ai encore des doutes et je remercierai quelqu’un qui soit capable de mes donner des raisons sufisamment profondes pour me permettre dormir en paix comme il ne m’a pas ete possible depuis 18 ans dans l’exile.

  2. Es un magnífico artículo, pleno de sensibilidad, y expresa con justeza.
    Felicidades.

Deja un comentario