Zoé Valdés : «Je ne rentrerai à Cuba que lorsque la démocratie sera en place» – The Dissident – The Dissident

Zoé Valdés est certes une grande écrivaine, mais c’est avant tout une femme exilée. Partie de Cuba en 1995 pour rejoindre la France avec sa famille proche, elle y a trouvé le goût de la liberté. The Dissident l’a rencontrée.

Origen: Zoé Valdés : «Je ne rentrerai à Cuba que lorsque la démocratie sera en place» – The Dissident – The Dissident

Deja un comentario