Croissance, chômage, dette… les conséquences des programmes des candidats

LE SCAN ÉCO – Qui de Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon aura le taux de chômage le plus bas, les plus faibles dépenses ou encore le plus fort taux d’imposition ? Dans une étude, publiée ce lundi, l’iFRAP passe au crible les programmes des cinq principaux candidats.

Origen: Croissance, chômage, dette… les conséquences des programmes des candidats.

Deja un comentario