Édouard Tétreau : «Ce que j’ai vu porte de la Chapelle à Paris»

TRIBUNE – L’État est dépassé par l’afflux des migrants, qui ne fait que commencer, s’inquiète l’essayiste.

Origen: Édouard Tétreau : «Ce que j’ai vu porte de la Chapelle à Paris».

Pero nadie oye, «nadie escuchaba». Lo de siempre.

Deja un comentario