Pris à partie par un «gilet jaune» dans la rue, Jean-Michel Aphatie craint «un début de guerre civile» 

VIDÉO – Après avoir été interpellé par un homme qui l’a notamment traité de «menteur», l’éditorialiste politique d’Europe 1 réagit et dénonce «des discours d’abrutis qui menacent la démocratie».

Origen: Pris à partie par un «gilet jaune» dans la rue, Jean-Michel Aphatie craint «un début de guerre civile» .

Este tipo de acoso a un periodista, sea quien sea, o a quien sea, no lo apruebo ni lo apoyaré nunca.

Deja un comentario