Cuba continue de nier l’existence de ses prisonniers politiques

À Cuba, après un peu plus d’un an au pouvoir, le successeur de Raúl Castro, le président Miguel Díaz-Canel reste fidèle au communisme castriste qui réprime toute critique. Selon Amnesty International, au moins 70 personnes condamnées pour «outrage» ou «dangerosité» sont en fait des prisonniers d’opinion.

Origen: Cuba continue de nier l’existence de ses prisonniers politiques

Deja un comentario