« Je voulais être française, car ma grand-mère me parlait beaucoup de ce pays, elle aimait Baudelaire et lisait tous ses poèmes avec un fort accent, sans parler la langue. »

Deja un comentario