Attentat de Notre-Dame : 25 à 30 ans de prison requis contre deux radicalisées


25 et 30 ans de réclusion criminelle. C’est ce que la cour d’assises spéciale de Paris a requis contre Ornella Gilligmann et Inès Madani, dans le cadre de l’attentat raté de Notre-Dame, en septembre 2016, rapporte notamment Le Point. Elles et deux autres femmes avaient ciblé les abords de la cathédrale au moyen d’une voiture piégée avec six bonbonnes de gaz et trois bouteilles de gazole.

Origen: Attentat de Notre-Dame : 25 à 30 ans de prison requis contre deux radicalisées

Deja un comentario