Au ministère de la Culture, les entretiens pervers d’un haut fonctionnaire (Las candidatas debían tomar diuréticos y orinar delante de él)

Pendant presque dix ans, un ancien responsable RH de la Rue de Valois a administré à des candidates des diurétiques avant de les isoler jusqu’à ce qu’elles urinent devant lui. Il consignait ses «expériences» dans un fichier Excel. Finalement attrapé pour avoir photographié les jambes d’une sous-préfète, il a été mis en examen fin octobre.

En Libération. De madre, es un no parar.

Deja un comentario